Santé: d'après une étude, pour espérer vivre vieux, mieux vaut être riche

07.02.18, 20:12
Les personnes au revenus les plus élevés ont une espérance de vie plus longue. | Fred TANNEAU / AFP
En France, selon une étude de l’Insee, les hommes les plus aisés vivent en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes. Chez les femmes, l’écart est de 8 ans.

Le constat est sans appel : plus on est riche, plus l’espérance de vie est élevée, et l’écart est immense aux extrêmes. Ainsi, les 5% d’hommes les plus riches, gagnant en moyenne 5 800 euros par mois ont une espérance de vie de 84 ans. Or elle est de 71 ans pour les 5% d’hommes les plus pauvres, ayant un revenu moyen d'environ 500 euros mensuels. Les femmes les plus aisées, quant à elles, ont une espérance de vie de 88 ans, contre 80 pour les plus modestes.

La corrélation entre espérance de vie et revenus n’est pas linéaire. Aux alentours d’un revenu de 1 000 euros par mois, 100 euros supplémentaires sont associés à 11 mois d’espérance de vie en plus chez les hommes. Autour de 2 000 euros mensuels, c’est 3 mois et demi de plus.

Alors pourquoi les plus riches vivent-ils plus longtemps ? On sait que les cadres sont moins soumis que les ouvriers aux risques professionnels : accidents du travail, exposition à des produits toxiques etc. et ils ont aussi moins de comportements à risque, type tabagisme.

Mais l’étude révèle que même sans diplôme, on vit plus longtemps quand on est aisé. Les personnes modestes renoncent parfois à consulter un médecin. Les difficultés financières entravent la prévention et l’accès aux soins.

-
Article mis à jour le 07.02.18
par  
RFI