L’Amérique du Nord touchée par des chutes de neiges très importantes

12.01.18, 07:17
Un homme se protège du froid à New York, le 27 décembre 2017. | REUTERS/Andrew Kelly
Une vague de froid très importante s'est abattue sur l'Amérique du Nord. Que cette partie du monde se recouvre d'un manteau blanc en cette saison est plutôt habituel, mais ce qui est plus surprenant, ce sont les températures extrêmes et les chutes de neige record qui ont enseveli une partie des Etats-Unis et du Canada.

Avec notre correspondant à New York,  Grégoire Pourtier

Sur la côte est des Etats-Unis, l'été indien s'est prolongé très tard en octobre, avant que les températures ne se stabilisent à un niveau au-dessus des moyennes saisonnières. Et puis d'un coup, à l’approche de la dernière semaine de décembre, cela a brutalement chuté, et bien plus tôt que d'habitude.

Ce mercredi 27 décembre, il fait -6°C à New York. Dans bien des endroits, plus au nord ou plus à l'ouest, il fait bien plus froid encore. Déjà -16°C à Chicago par exemple, mais avec une sensation thermique de -28°C. Surtout, le blizzard frappe parfois, rendant le paysage tout blanc et la situation plus compliquée.

En Pennsylvanie, la ville d'Erie, au bord du lac du même nom, est ainsi couverte de neige comme elle ne l'a jamais été, à en croire son maire. 1,60 m y est tombé depuis samedi et cela continue encore ce mercredi.

Le phénomène est dû à la conjonction entre un air glacial et l'eau relativement chaude des Grands Lacs, ce qui provoque l'apparition de neige, que les vents concentrent ensuite sur une zone particulière.

Plus généralement, des avis d'alerte sont ainsi en cours du Dakota du Nord jusqu'au New Hampshire, en passant par le Minnesota, le Michigan ou le Vermont, soit au moins 11 Etats au total.

-
Article mis à jour le 12.01.18
par  
RFI